On a en a beaucoup entendu parler, de cette “zone de confort” dont il faudrait sortir… Encore quelques mois, et elle sera aussi banalisée que le fameux “lâcher-prise” auquel beaucoup de gens ne veulent plus croire… faute d’avoir réellement compris ce qu’il représentait.

Bref, pour faire œuvre de pédagogie, voici un scribbing (dessin animé, pour rester français) parfaitement éclairant sur la zone de confort, et les autres zones: d’apprentissage, d’inconfort (voire de panique) et la zone “magique”, dont on ne parle pas assez.

La proposition clé que je garde de cet exposé, parce qu’elle fait ses preuves chaque jour, c’est l’invitation à aller contacter ses peurs, à s’autoriser à “être avec” ces faiblesses. Une bienveillance initiale qui ouvre la porte au rêve….