Et l’oisiveté comme modèle…